Baromètre de la rémunération variable : gestion et administration

En partenariat avec le magazine Action Co, le cabinet PEOPLE BASE CBM, leader français du conseil en rémunération et politique salariale, a réalisé dans le courant des mois de mars et avril 2016, le premier baromètre national de la rémunération variable.

Nous livrons ci-dessous, la cinquième partie des résultats de ce baromètre, relative à la gestion et l'administration de la rémunération variable dans les entreprises.

Les outils pour gérer et administrer la part variable

Les outils pour gérer et administrer la part variable

Réponse des participants à l’affirmation : «  Le ou les mécanismes de rémunération variable directe en vigueur, fait (font) l'objet d'une formalisation précise et détaillée »

Réponse des participants à l’affirmation : « Le ou les mécanismes de rémunération variable directe en vigueur, fait (font) l'objet d'une formalisation précise et détaillée »

« Globalement, les entreprises interrogées estiment que leurs mécanismes / dispositifs de rémunération variable sont plutôt bien formalisés et détaillés. »

Il nous semble intéressant de comparer cette perception avec nos observations sur le terrain. En effet, nous constatons dans la quasi-totalité de nos missions d’audit et d’accompagnement, que les mécanismes en vigueur souffrent  d’un manque cruel de formalisme pouvant être sources de contestations et d’interprétations et donc de risques financiers et sociaux pour l’entreprise …

Réponse des participants à l’affirmation : « Le ou les mécanismes de rémunération variable directe sont parfaitement connus et maîtrisés par l'ensemble des collaborateurs bénéficiaires »

Réponse des participants à l’affirmation : « Le ou les mécanismes de rémunération variable directe sont parfaitement connus et maîtrisés par l'ensemble des collaborateurs bénéficiaires »

« Les entreprises interrogées pensent que les mécanismes / dispositifs de rémunération variable sont connus et maitrisés par les collaborateurs. »

Là-aussi, cette perception de la part des ressources humaines ne coïncide pas avec nos constatations sur le terrain. En effet, à chaque fois que nous interrogeons les populations concernées (dans le cadre de questionnaires spécifiques ou d’ateliers « Focus groups »), elles se plaignent quasi systématiquement du fait qu’elles ne comprennent pas bien ou ne maîtrisent pas suffisamment les règles et mécanismes de rémunération variable directe (souvent jugés comme trop complexes, mal formalisés et pas assez en relation avec leur travail au quotidien …).

Réponse des participants à l’affirmation : « Le ou les mécanismes de rémunération variable directe font l'objet d'une communication large et régulière auprès de l'ensemble des bénéficiaires »

Réponse des participants à l’affirmation : « Le ou les mécanismes de rémunération variable directe font l'objet d'une communication large et régulière auprès de l'ensemble des bénéficiaires »

Réponse des participants à l’affirmation : « Il existe des procédures claires et formalisées explicitant les modalités de gestion et d'administration de la part variable directe »

Réponse des participants à l’affirmation : « Il existe des procédures claires et formalisées explicitant les modalités de gestion et d'administration de la part variable directe »

« Les entreprises interrogées estiment qu’il existe des procédures claires et formalisées explicitant les modalités de gestion et d'administration de la part variable directe »

Encore une fois, cette perception nous semble peu conforme avec la réalité observée sur le terrain lors de nos missions d’audit. Il est en effet assez fréquent de constater que les entreprises souffrent d’un déficit important en termes de formalisme (rédaction de procédures claires et détaillées) et de solution de « back-up » en cas de changements imprévus (départ ou congés des personnels de gestion, pas de sauvegarde en cas de « plantage » ou de corruption des outils informatiques, etc.) …

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire