Rapport d’enquête sur les prévisions d’augmentations salariales 2016 (partie 3)

PEOPLE BASE CBM, un des leaders français du conseil en stratégie de rémunération et politique salariale, vient de réaliser dans le courant du mois d’octobre, sa traditionnelle grande enquête sur les prévisions d’augmentations salariales 2016. Nous livrons ci-après, les principaux résultats de cette enquête :

Autres résultats de l'enquête sur les prévisions d'augmentations salariales 2016.

Inflation et contraintes

1°) 74 % : D'une manière générale, 74 % des entreprises interrogées prennent en compte le taux d'inflation pour déterminer leur(s) taux d'augmentations salariales. Pour information, ce chiffre était de 64 % l’année dernière et 69 % il y a deux ans.

2°) 0,65 % : C’est le taux moyen d’inflation retenu par les entreprises pour la détermination de leur prochaine campagne d’augmentations salariales 2016. Ce taux est la moyenne des taux retenus par les 74 % des entreprises évoquées ci-dessus. Pour information, ce chiffre était de 0,77 % l’année dernière et de 1,15 % il y a deux ans.

« Le taux d’inflation retenu par les entreprises pour réaliser leurs prévisions d’augmentations 2016, se trouve être supérieur au taux d’inflation constaté fin septembre 2015 par l’Insee (seulement + 0,1 % (1) de septembre 2014 à septembre 2015) ».

(1) IPCH : indice des prix à la consommation harmonisé, utilisé pour les comparaisons entre membres de l'Union européenne. Base 100 en 2005, il est calculé pour tous les ménages, France entière. ».

3°) 1/2 : 50 % exactement des sociétés interrogées sont contraintes d'une manière quelconque à des augmentations de salaires minimum. Ce taux est identique à celui de l’exercice précédent. Parmi les contraintes invoquées figurent principalement « les conventions collectives / minima conventionnels », « le SMIC » ou les « NAO ».

Prévisions d'augmentations salariales 2016 : Les augmentations générales

1°) 53 % : 53 % des entreprises interrogées versent des augmentations générales *. Pour information, ce chiffre était de 49 % l’année dernière.

2°) 0,68 % : C’est le taux moyen des augmentations générales * prévues par les entreprises lorsqu’elles en versent. Pour information, ce chiffre était de 0,84 % l’année dernière et de 1,08 % il y a deux ans.

« Le taux moyen d’augmentations générales est en baisse continue depuis plusieurs années. Cette tendance s’est accentuée sur les trois derniers exercices avec un taux passant de 1,45 % en 2012 à 1,08 % en 2013, 0,84 % en 2014 et 0,68 % cette année. »

Depuis 2008, PEOPLE BASE CBM constate sur le terrain et au travers de ses enquêtes, une tendance forte à l’individualisation des pratiques salariales et aux augmentations annuelles de salaires. Sur ces sujets, un maître mot domine toujours clairement : flexibilisation et contrôle de la masse salariale.»

*Il s'agit d'augmentations à taux uniforme pour l'ensemble des collaborateurs (ou d'une catégorie), attribuées généralement à la même date.

Prévisions d'augmentations salariales 2016 : Les augmentations individuelles

1°) 100 % : Comme pour l’exercice précédent, 100 % des sociétés interrogées proposent des augmentations individuelles *. Pour information, ce chiffre était de 90 % il y a deux ans.

« Ce chiffre vient confirmer la tendance observée depuis plusieurs années, à savoir la forte individualisation des augmentations salariales, au détriment des augmentations générales et collectives. »

2°) 56,5 % : C’est la proportion au sein de chaque entreprise des bénéficiaires d’augmentations salariales individuelles. A contrario, cela signifie que près de 43,5 % des collaborateurs ne bénéficient pas d’augmentations individuelles ! Pour information, ce chiffre était de près de 51,2 % l’année dernière.

3°) 1,6 % : C’est le taux moyen des augmentations individuelles prévues par les entreprises lorsqu’elles en versent. Pour information, ce chiffre était de 2,55 % l’année dernière et de 2 % il y a deux ans.

4°) 85 % : Des sociétés interrogées prévoient qu’à l'avenir, la tendance sera de privilégier les augmentations de salaires individuelles (elles étaient 81 % l’année dernière). 2 % des sociétés prévoient de privilégier des augmentations générales et 3 % ne privilégient aucune tendance.

« Comme indiqué plus haut, ces chiffres marquent toujours une tendance prononcée à l’individualisation des pratiques de rémunérations et plus particulièrement des augmentations salariales. »

5°) 38 % : Des entreprises prévoient des taux d'augmentations (ou fourchettes de taux) différents, selon les catégories * de collaborateurs. Cela signifie qu’à contrario, 62 % des entreprises interrogées ne font pas de distinction par catégories. Pour information, ce chiffre était de 33 % l’année dernière et de 43 % il y a deux ans.

*Les augmentations individuelles sont pas définition sélectives et d'un taux variable.

** Catégories : Cadres dirigeants, Cadres, ETAM, Ouvriers, ...

Nous contacter

Pour toute demande d'information relative à cette enquête sur les prévisions d'augmentations salariales 2016, notre cabinet ou à nos enquêtes de rémunérations, vous pouvez soit nous adresser un email : contacts@people-base-cbm.com, soit nous contacter directement au 01 53 43 03 60 ou soit remplir le formulaire ci-dessous :

Civilité (obligatoire)

Prénom (obligatoire)

Nom (obligatoire)

Société (facultatif)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire