Pas de coup de pouce pour le SMIC au 1er janvier 2016

Selon la ministre du Travail Myriam el Khomri, le Salaire Minimum Interprofessionnel de Croissance (SMIC) ne connaîtra pas de coup de pouce le 1er janvier 2016. Ce dernier devrait donc augmenter uniquement à hauteur du minimum légal.

Le taux horaire du SMIC au 1er janvier 2016 devrait donc passer de 9,61 euros à 9,67 euros (soit une hausse de 6 centimes d'euros par heure ou 9,10 euros par mois),  portant le SMIC à 1466,62 euros par mois (au lieu de 1457,52 euros au titre de 2015) sur la base d’une durée hebdomadaire de travail de 35 heures.

Rappel sur le SMIC

Le SMIC (Salaire minimum interprofessionnel de croissance) est un seuil de salaire minimum en dessous duquel aucun salarié ne peut être payé, sauf exceptions (mineur salarié, salaire d'un apprenti, etc.). Tout employeur a donc l'obligation de payer à son salarié un salaire au moins égal au SMIC.

L'application du SMIC est régie par les articles L 414-1 et L 141-1 du Code du travail. Il est applicable indistinctement en France métropolitaine, dans les départements d'outre-mer et dans la collectivité territoriale de St-Pierre et Miquelon.

Le SMIC est traditionnellement augmenté chaque année au 1er janvier. Mais les règles de calcul du pourcentage d'augmentation du SMIC ont été modifiées depuis 2014. Le taux revalorisation du SMIC est désormais calculé en fonction de deux critères : l'inflation mesurée pour les 20 % des ménages ayant les plus faibles revenus d'une part, et la base de la moitié du gain de pouvoir d'achat du salaire horaire moyen des ouvriers et des employés d'autre part.

Le nouveau montant du SMIC au 1er janvier 2016 devrait être annoncé officiellement par le ministère du Travail dans le courant du mois de décembre.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire