Parité salariale et égalité femmes-hommes

Parité salariale et égalité femmes-hommes

La parité salariale est un thème qui fait référence aux inégalités de salaires constatés entre les hommes et les femmes dans le domaine professionnel. Ces disparités peuvent avoir des conséquences lourdes en termes d’indemnités lorsqu’une femme atteint l’âge de la retraite. Afin de lutter contre cette inégalité, le gouvernement français a finalisé un plan pour favoriser les droits des femmes.

 

Parité salariale : les fondements des inégalités entre les hommes et les femmes

Les inégalités salariales peuvent avoir des explications liées à différents facteurs structurels. Ainsi, une partie des inégalités de rémunération peut s’expliquer par une plus grande proportion de femmes en temps partiel ou par l’occupation d’emplois moins valorisés selon une étude de l’INSEE en septembre 2016.

Cette même étude considère que près de 7 % d’écart de salaires entre les hommes et les femmes ne peuvent pas s’expliquer. Ainsi, à compétences, expériences et niveaux d’études équivalents, un homme a des chances d’obtenir une meilleure rémunération qu’une femme pour un même poste.

Par ailleurs, cette inégalité se traduit également dans les responsabilités occupées puisque seulement un tiers des femmes se trouvent dirigeantes d’entreprise selon une étude de l’INSEE paru en juillet 2015.

 

Parité salariale : l’ambition du gouvernement

La lutte contre les disparités de salaires est portée par la secrétaire d’État, Marlène Schiappa, en charge de l’Égalité entre les femmes et les hommes. L’objectif du gouvernement français est d’arriver à une égalité totale de salaires d’ici 2022, soit la fin du quinquennat de la présidence actuelle.

Afin d’y parvenir, le gouvernement souhaite agir sur la fiscalité via des sanctions financières et sur l’éducation culturelle pour changer les mentalités. Le projet du gouvernement ne concerne pas uniquement le secteur professionnel mais intervient également dans les domaines culturels, sportifs, de la vie sociale ou encore dans la santé.

 

La parité salariale : les mesures-phares du plan pour l’égalité entre les femmes et les hommes

Le 8 mars 2018, durant la journée consacrée aux droits des femmes, la premier ministre Édouard Philippe et la secrétaire d’État Marlène Schiappa ont présenté leur plan pour atteindre l’égalité entre les femmes et les hommes.

Le premier axe concerne la définition d’un process pour évaluer les inégalités de salaires qui sont inexpliquées et résultent donc des différences de genre. Ce logiciel va indiquer aux entreprises les modifications salariales à apporter dans un délai de 3 ans. En cas de manquement, l’entreprise peut avoir des sanctions financières lourdes.

Afin de répondre à l’inégalité de salaires liée aux différences de fonctions et de responsabilités, le gouvernement table sur un meilleur accompagnement des femmes. Ainsi, les salariés à temps partiel (majoritairement féminins) auront les mêmes droits de formation que s’ils avaient été à temps plein.

L’Agence France Entrepreneur va accompagner l’entrepreneuriat féminin quand la nouvelle « Fondation pour les Femmes et le Numérique » doit les inciter à imaginer des carrières dans le digital.

Le développement du droit au télétravail, encadré par l’article L1222-9 du Code du Travail6, le développement des crèches et la modification du congé maternité doivent permettre aux femmes de mieux concilier vie personnelle et carrière professionnelle.

 

Découvrez nos solutions pour vérifier le respect de la parité salariale

 

 

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire