Résultats enquête épargne salariale 2014 (6) : les dispositifs de retraite supplémentaire (dits « art. 39 » et « art. 83 »)

PEOPLE BASE CBM, leader français du conseil en stratégie de rémunération et conseil en politique salariale, vient de réaliser dans le courant des mois de mars et avril 2014, une grande enquête sur l’épargne salariale en France. Nous livrons ci-dessous, quelques éléments d'informations, présents dans cette enquête et relatifs aux dispositifs de retraite supplémentaire  (dits « art. 39 » et « art. 83 ») .

 

Seulement 29 % des entreprises proposent à leurs collaborateurs un système de retraite supplémentaire.

 

Rappel : les régimes de retraite facultatifs sont destinés à compléter les dispositifs d’assurance vieillesse et de retraite complémentaire (AGIRC - ARRCO). Contrairement au régime de base et au régime complémentaire, le régime de retraite supplémentaire fonctionne selon un principe de capitalisation et non de répartition.

Il s’agit de régimes de retraite supplémentaire collectifs dont bénéficient tous les salariés ou une catégorie spécifique de salariés, communément appelés « art 83 » ou « art 39 », du nom des articles des codes des impôts traitant de leur fiscalisation.

Il faut distinguer :

-         Les régimes dits à « cotisations définies » : le niveau de la cotisation est fixé dans le contrat et le montant de la pension défini par le montant total des cotisations. Il s'agit des régimes art 83.

Les régimes dits à « prestations définies » : le niveau de la pension est déterminé dans le contrat. Il s'agit des régimes art 39 dont il existe deux types (la retraite dite « chapeau » et le régime « additionnel »).

 

 

Nous vous rappelons que l’intégralité de l’enquête sur l’épargne salariale en France (juin 2014) est disponible au tarif de 200 euros H.T. Pour commander cette enquête ou obtenir plus d’informations, merci de nous contacter au 01 53 43 03 60 ou via le formulaire de CONTACT présent sur ce site.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire